Commentaire de Joseph Rouzel le 8 juillet 2017 à 8:10

ça tombe bien. J'allais justement publier sur Rezo ce communiqué de l'ONS qui me parait frappé du bon sens... Et le plan autisme, le 4 ème du nom, vous en pensez quoi? 

Commentaire de PENDANX Daniel le 8 juillet 2017 à 20:17
"... Ce qui est demandé, c'est Autre-Chose, et c'est ce qu'il faut arriver à savoir."
Cette graphie ("Autre-Chose") - de Lacan (1967)-
m'avait jusqu'alors échappé. Je la trouve épatante.
Il "communique" quoi le "communiqué " de Vauchez-ONES? Il vient conforter quelle identité, quel registre de l'identité ? Sûrement pas celle de l'interprète ! Et au nom de qui? Au nom des "ons"? C'est à dire des non-séparés. Parce que c'est quand même de cette non-séparation dont il s'agit, et à laquelle JR, persévérant dans son OPA sur le transfert institutionnel (ou transfert politique), apporte l'onction du "bon sens"... Nous sommes loin de la "communication" (joyeuse et dans l'espérance ) des "saints"... Le saint ce n'est pas un gentil. C'est d'ailleurs pour cela que je me sens souvent très juif, et que la psychanalyse est je crois bien d'abord une affaire juive, pas catholi- que. Tenez, les deux courageux analystes qui ont osé tenir quelques propos conséquents à l'encontre du dernier avis sur la PMA du dit Comité d'Éthique national, et bien ne sont pas des juifs honteux..., comme on en trouve. Il y a aussi les "convertis" : ça plaît beaucoup le "converti".
De mon cher bordelais :
"Ce qui prévaut aujourd'hui sous le nom de communication. .. n'a pas d'autre sens, au fond,qu'une radicale impossibilité de communier dans la sainteté, c'est à dire dans la séparation. " (Sollers,2016).
Commentaire de jean marie Vauchez le 8 juillet 2017 à 22:53

Mais mon cher, que tu me mettes sur la voie de la sainteté me ravis!

Par contre, ce n'est pas un "on" qui signe cette lettre, mais bien ton serviteur (la signature est passée à la trappe de la mise en page du site)

J'écris à une personne en fonction de "ministre" de ma place associative.

Ce "ON" dont tu parles, je l'appelle "pas tout", c'est à dire que  mon écriture est passée à la relecture de mes collègues qui viennent en dégager quelques oripeaux, ou en rajouter. C'est toute la différence entre le collectif et le "moi et rien que moi" que tu affectionnes.

Et sur le contenu ? Rien à dire?

Commentaire de PENDANX Daniel le 8 juillet 2017 à 23:48
Vauchez-ONES souhaiterait une "gouvernance décloisonnée"... Dès ce premier paragraphe le compte (du fantasme ou mythe subjectif sous-jacent) y était.
Un peu plus loin , Vauchez-ONES se fait le porte voix, le sachant des "demandes et besoins réels"des usagers", rien que ça ! Tout ce discours reste empreint du plus commun juridisme professionnel, inhérent à la façon dont cette Association , à l'identique de tant d'autres (le CNAEMO en a je crois le pompom), vient prétendre, sous un discours humaniste (et positiviste ordinaire)d'accompagnement de la gestion, contribuer à fixer une politique générale.
Commentaire de jean marie Vauchez le 9 juillet 2017 à 10:45

Ah là là Daniel. Si je te suis jusqu'au bout, il n'est plus possible d'établir une parole tant soit peu collective. D'ailleurs, c'est bien ce que tu fais "moi Daniel, contre le reste du monde"

Question castration, c'est un peu limite non? Relis la lettre (et non le communiqué) il ne s’agit pas de tout "globaliser" mais qu'au moins les gens se causent entre ministères et administrations.

Par ailleurs, que dis tu de notre position qui consiste à refuser le niveau licence s'il est corrélé à la fonction de coordination ?

Commentaire de PENDANX Daniel le 9 juillet 2017 à 20:53

 Je reprends ici le post qui précédait le post ci-dessus. :

Le juridisme dont je parle ici est celui de ces Associations et professionnels qui, méconnaissant la fonction juridique, prétendent en toute légitimité « politique » établir pour autrui la doctrine,  orienter, forger les "projets". Ce juridisme, qui est en fait un juridisme occulte, un juridisme qui s'ignore, est au principe de tous ces agis et abus de pouvoir sur les sujets traités (et les praticiens) qui outrepassent ce que la psychanalyse permet d'éclairer comme étant le cadre symbolique (institutionnel et familial) de la castration symbolique pour tout sujet, tout professionnel.

 Ce juridisme entraîne aussi bien les politiques que les administrations, les associations, les services et les institutions à occuper la place indue (cf. mon étude de cas dans Revenir sur le dit intérêt de l’enfant. Journal Envie d’école), la place de l'interprétation juridique réservée au juge. Place qui, disparue de l'horizon du discours, se trouve dès lors noyée (comme on le voit ici dans cette lettre de Vauchez-ONES au ministre) dans un « partenariat » dont la techno-gestion (le Management) reste quoiqu’on veuille, et sous des masques divers,  le ciment.
Je soutiens qu’une telle « lettre » au ministre reste ainsi parfaitement désarrimée de la problématique de la Loi, désorientée quant à l'enjeu nodal de la "triangulation" et de la Limite... Ce discours reste pris dans le positivisme le plus généralisé : il ne fait pas place, comme à dit le nouveau Président citant svp Bataille, à la "part maudite"... C'est un discours de gentil

Commentaire de PENDANX Daniel le 9 juillet 2017 à 20:56

Et non, il n'y a pas de "parole collective", pas davantage que "d'inconscient collectif" ! Chacun est réduit à son corps ! Et d'autant moins de "parole" que le nom propre se confond à la Référence. 

Commentaire de jean marie Vauchez le 10 juillet 2017 à 10:01

Nous y voilà, pas de "parole collective". Du coup, pas de CNAEMO, pas d'ONES, pas de Ministère, pas de syndicats....

En fait, je te l'ai déjà dis, on ne parle pas du tout de la même chose. Parler (ou écrire comme ici) engage la personne qui écrit. Ce n'est pas "Vauchez-ONES" qui parle mais jean marie Vauchez. Lorsqu'on bosse en AEMO par exemple, on peut décortiquer le dispositif de parole, où je suis bien d'accord, le juge a une place centrale. On peut épiloguer longtemps c'est très intéressant, mais il existe une autre scène qui n'a rien à voir avec la première, celle du débat politique.

Et là, personne n'a une parole complètement individuelle. Un Ministre engage son ministère et parle pour le collectif gouvernemental. Ses interlocuteurs sont tous porte paroles de collectifs et leur boulot c'est de restituer et de transmettre le résultat de cogitations de groupe.

Dès lors, oui, on est gentil, ne serait ce que parce qu'on parle des lois (multiples, incohérentes, plus ou moins appliquées et interprétées) et non de la Loi.

Bref, je suis bien d'accord avec toi.... et en même temps, je pense que tu est complètement à côté de la plaque ! Je te suis tant que tu n'essayes pas de plaquer au débat politique ce qui en est de la dynamique du face à face éducatif.

Commentaire de PENDANX Daniel le 11 juillet 2017 à 0:14
Cette lettre, donnée comme un "communiqué " de l'ONES, relève pour moi non d'une parole (qui se soutient comme telle, dans l'exercice institué de la fonction y compris, comme mes études de cas en témoignent ) mais d'un discours - je l'ai nommé :le discours Vauchez-ONES. Ce discours, tenu du lieu de l'Autre, comme la demande de l'Autre (demande à l'adresse d'un autre Autre, le Même en miroir ) est un discours politico-juridico-corporatiste, un discours confondant et indifférenciant les ordres et les places de la parole. Je pense là à cette interpellation qu'adressa un jour Althusser, qui en connaissait un rayon en la matière - la matière d'un "collectif" réduit à l'Église et au Parti -, aux lacaniens : "vous faites de la politique, mais de la plus mauvaise façon".
Alors il est vrai que je considère, en raison de la cristallisation de leur juridisme (et de leur prise dans le malaise), le CNAEMO et l'ONES comme une sorte de supra-institutionnalité parasite, qui alimente et vit de la demande des enfants..., des non-séparés. .. Les plus séparés et les plus singuliers étant toujours, comme le faisait remarquer un jour Herman Hesse à un jeune étudiant qui lui "reprochait"son absence d'engagement, les plus collectifs...Mais il y a collectif et collectif...
Commentaire de Joseph Rouzel le 11 juillet 2017 à 11:30

«Le temps de l'opération technique n'est pas une réalité stable, unifiée, homogène, sur quoi la connaissance aurait prise; c'est un temps agi, le temps de l'opportunité à saisir, du kairos, ce point où l'action humaine vient rencontrer un processus naturel qui se développe au rythme de sa durée propre. L'artisan, pour intervenir avec son outil, doit apprécier et attendre le moment où la situation est mûre, savoir se soumettre entièrement à l'occasion. Jamais il ne doit quitter sa tâche, dit Platon, sous peine de laisser passer le kairos, et de voir l'œuvre gâchée." Jean-Pierre Vernant, Mythe et pensée chez les Grecs, Paris, Maspero, 1965, t. II p. 59.»

Suis ton kairos, Jean-Marie, t'occupes pas du reste...

Commenter

Vous devez être membre de REZO Travail Social pour ajouter des commentaires !

Rejoindre REZO Travail Social

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum

Nouvelle prise de poste AMP.

Démarrée par Caprice dans Général. Dernière réponse de Joseph Rouzel Il y a 11 minutes. 2 Réponses

Salut tout le monde, je suis nouvelle sur le REZO et j'ai besoin de discuter avec du monde qui bosse dans le même milieu que moi! Alors voilà en septembre je change de service et j'intègre un IME avec un dispositif d'accueil en milieu scolaire qui…Continuer

Balises : comportement, du, troubles, Enfants, Activités.

Nouvelle prise de poste AMP.

Démarrée par Caprice dans Général Il y a 1 heure. 0 Réponses

Salut tout le monde, je suis nouvelle sur le TEEO et j'ai besoin de discuter avec du monde qui bosse dans le même milieu que moi! Alors voilà en septembre je change de service et j'intègre un IME avec un dispositif d'accueil en milieu scolaire qui…Continuer

Balises : comportement, du, troubles, Enfants, Activités.

Billets

Précarité et sur-détermination

Publié(e) par Laurent OTT le 20 juillet 2017 à 10:09 0 Commentaires

La Précarité , contrairement à ce que nous indique le sens commun, ne consiste pas à affronter des réalités dures et difficiles, mais à devoir les affronter en étant soigneusement et particulièrement…

Continuer

© 2017   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation