Dernier lieu social avant la Fin du Monde

L’action éducative , sociale et culturelle a été depuis les années 2000 victime d’une double dégradation.

Sur le plan pratique, celui des droits, des réalités professionnelles et institutionnelles , l’action sociale, éducative et culturelle a été fragilisée,  paupérisée, réduite.

Mais sur le plan symbolique, c’est l’idée même du social qui a été dégradée. elle a été dégradée une première fois en étant dévalorisée, disqualifiée.

  • Le Social c’était nul, inutile, et coûteux. Dès lors le Social en tant que secteur d’activité se trouvait identifié aux problèmes sociaux eux mêmes.
  • Mais le Social, l’Educatif, l’action socioculturelle ont été également dégradés par leur banalisation même.

On se trompe si on envisage le social uniquement d’une manière passive, comme quelque chose lié au rapport à la société et aux relations sociales.

20170419_161349

Le « Social » n’est pas une matière  , ou un « en soi » (une nature) qui pourrait être commune à tout un tas d’activités dès lors qu’il y aurait contact ou relation. Le Social, au contraire, est une production qui s’opère au delà des obstacles.

Et ces obstacles sont les violences sociales, économiques, politiques. Ces obstacles sont la précarité , la crise du Travail, l’enfermement sur soi.

On ne fait pas du social dans un centre socioculturel quand on discute trois heures avec un adhérent de toujours , déjà convaincu de tout. On ne fait pas du social quand on sélectionne pour un programme les personnes les plus autonomes, les mieux motivées.

De même on ne fait pas de la culture quand on réunit entre elles les personnes qui ont tout reçu de leur milieu, quelle que soit leur excellence.  On ne fait pas de la culture, en la consommant, entre personnes averties.

Pire, on ne fait jamais de la culture en la diffusant,

Non, pour « faire » du Social, comme de l’Education ou de la Culture, il faut en FAIRE vraiment , c’est à dire en produire; on fait alors du social avec ceux qui n’ont même plus d’énergie ou de motivation, avec ceux qui n’ont pas de demande organisée. On en fait avec ceux qui ne sont pas autonomes. de même on fait de la culture , c’est à dire qu’on en produit avec ceux qui n’ont aucune place dans les structures culturelles.

Produire plutôt que de transmettre. La Pédagogie Freinet se distingue des pédagogies nouvelles justement sur ce point. Il ne s’agit pas de transmettre des savoirs ou des compétences , autrement. Il s’agit au contraire de PRODUIRE du savoir. En Pédagogie Freinet, l’enfant est producteur de savoirs nouveaux et il est reconnu comme tel. C’est parce qu’il peut produire , qu’il peut acquérir une vraie position de maîtrise sur les compétences essentielles de l’humanité: les langages verbaux, écrits, graphiques et artistiques.

Dans notre pédagogie sociale, comme sur nos ateliers, ce que nous mettons en place ce sont des espaces de production sociale.

Nous produisons des relations entre des gens qui ne se seraient jamais rencontrés, ne se seraient jamais parlés, sans nos ateliers.

Nous produisons des oeuvres très imparfaites, mais vivantes, qui rendent compte de réalités , de relations nouvelles.

Nous faisons du Social là où il n’y en avait pas, de la Culture là où on dit qu’il n’y en a pas.

Le Travail éducatif, social, culturel doit réapprendre cette dimension de production faute de quoi chacun de ces secteurs en procédures,  en prestations dans une société immobile et violente.

Nous animons et créons aujourd’hui les « derniers lieux sociaux » avant la Fin du Monde. Venez y pour l’ambiance. Participez à leur soutien, à leur dissémination.

Nous pouvons produire de tels lieux partout où les institutions reculent. Dans un monde qui vacille, quand tous les repères nous lâchent, ce sont des lieux comme ceux ci qui sont des points de départ, des points d’appui.

Dans ces lieux, nous créons de nouveaux mots pour le Social quand les mots viennent à manquer, quand les mots anciens , viennent à s’user.

Dans ces lieux, nous créons des liens du Social pour une société où le lien vient à manquer, pour une société où les liens se délitent.

Dans ces lieux, nous créons de nouvelles manières d’habiter, vivre, travailler , produire et créer. Et aimer, peut être.

« J’ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde. »  Armand Gatti

http://www.intermedes-robinson.org/index.php/2017/04/22/dernier-lie...

Vues : 33

Commentaire de Joseph Rouzel le 29 avril 2017 à 8:47

C'est bien ce que j'appelle une position millénariste... 

Commentaire de Laurent OTT le 29 avril 2017 à 9:00

Oui mais au moins , on boit un coup

Commenter

Vous devez être membre de REZO Travail Social pour ajouter des commentaires !

Rejoindre REZO Travail Social

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum

REZO: quelle utilité?

Démarrée par Joseph Rouzel dans Général. Dernière réponse de Djamila Zaatri Il y a 7 heures. 47 Réponses

Il y a actuellement 3332 inscrits sur REZO. Quand je vois la pauvreté des échanges (pas en qualité, mais en quantité) je me pose vraiment la question de l'utilité de cette plateforme. Ce que j'en attends - c'est pour cela que je le tiens à bout de…Continuer

Règne des images; images des règnes.

Démarrée par Joseph Rouzel dans Général Il y a 23 heures. 0 Réponses

Si les situationnistes avançaient que notre monde avait basculé dans une société spectaculaire et marchande, les hommages déferlants à Johnny en donnent la confirmation. N'est-ce pas un peu trop? ont dit certains. Regis Debray dans le Monde…Continuer

© 2017   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation