Un consensualisme de désarmement

Nous assistons de plus en plus au cours de nos rencontres face à  des responsables, ou élus, une nouvelle attitude , toute en détachement,  en distanciation, et qui nous est opposée comme une sorte de « ventre mou ».   Les propos repris, les conseils donnée, les questions posées, tout cela sonne toujours en fin de compte comme un « Et bien, qu’est ce que vous allez faire? ».

http://www.intermedes-robinson.org/wp-content/uploads/2018/02/DSC_1783-Modifier-300x200.jpg 300w, http://www.intermedes-robinson.org/wp-content/uploads/2018/02/DSC_1... 768w" sizes="(max-width: 1000px) 100vw, 1000px" />

Cette franchise d’apparence a sans doute de nombreuses vertus comme celle de ne pas donner prise, ni aux critiques, ni aux légitimes demandes.  Se poser en témoin distancié, c’est tout de même une bonne trouvaille pour ne pas être mis en cause.

Mais quel est le prix à payer de se poser comme étranger aux situations qu’on provoque, qu’on valide et qu’on entretient? Quel est le prix à payer de donner de soi l’image , à la limite bienveillante, mais sans épaisseur d’un inconnu de passage?   Qu’y a  t il à gagner à se montrer pour tout et en tout lieu , dépassé et impuissant à changer quoi que ce soit à ce qui se produit?

Que l’on comprenne bien. Le consensualisme, en tant que recherche de la plus large base d’adhésion possible , n’est pas impuissant parce qu’il impliquerait une certaine forme de modération ou de sagesse. Non, si le consensualisme est voué à l’impuissance c’est parce que volontairement, la recherche de consensus implique l’irresponsabilité.

Celui qui cherche à choquer le moins de monde possible est d’abord mû par le désir d’être exonéré de toute responsabilité dans ce qui arrive. Il ne se place plus comme auteur de ses actions, de sa politique, mais comme un vague commentateur, un « réaliste » qui affirme dans cesse et à tout propos qu’il n’y a jamais de choix possible, aucune alternative.

Le désir de se porter au delà du conflit et de la polémique aboutit en fait à renoncer à toute action, à tout pouvoir qui n’irait pas dans un sens convenu.  Le maire, l’élu , le préfet peuvent encore et  toujours jouir de leur pouvoir, mais il n’est plus pouvoir que d’une seule chose: aller dans le sens d’une politique obligatoire . Et il y a fort à parier que ce pouvoir sera davantage un pouvoir de détruire que de construire; un pouvoir d’oublier, plutôt que d’inventer; un pouvoir d’abandonner plutôt que d’avancer.

IMG_20180222_163603_HDR

Ce que promet le consensus en tant que désir de se mettre hors de portée de la critique personnelle, c’est l’éloignement absolu. Ce qui en est le moteur touche en réalité tout le monde peu ou prou: c’est la peur du risque.

Celui qui cherche à mettre le maximum de gens d’accord cherche avant tout à fuir tous les risques; il a  horreur du risque. En ce sens cette attitude rejoint bien toute une époque , toute une période qui a fait de l’horreur du risque, un leitmotiv, une rengaine , une passion de tous les domaines, de tous les âges et de tous les instants.

La peur du risque c’est la peur des responsabilités . Ce que l’on évite le mieux en protégeant sa vie de toute prise de risque , c’est d’accéder à la responsabilité de ce que l’on fait (c’est à dire de ce que l’on est), au sens moral de ce terme.

Sur le plan éducatif , il serait urgent de découvrir comment les enfants privés de toute occasion de prendre des risques, de se risquer eux mêmes, deviennent et deviendront en fait des adultes irresponsables, au sens où ils ne se sentiront jamais responsables de ce qu’ils font ou sont.

On n’existe que dans le risque, que dans l’arrachement à l’attendu, au « consensuel » .On n’existe que lorsque l’on se réinvente, que lorsque l’on ne sait pas ce qui va découler de ce que l’on tente. On n’existe que par intermittence, par moments; le reste du temps , on « fonctionne ».

La Pédagogie sociale n’est pas consensuelle; elle est décisionnelle. Elle repose sur un acte , un engagement, une rupture. Ce n’est pas une pédagogie de spectateur, de commentateur, ou même d’accompagnateur. C’est une pédagogie d’auteur.

Elle ne fera pas consensus …

http://www.intermedes-robinson.org/index.php/2018/02/24/consensuali...

Vues : 25

Commenter

Vous devez être membre de REZO Travail Social pour ajouter des commentaires !

Rejoindre REZO Travail Social

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum

Lettre ouverte au président de la République sur ce qu’est et n’est pas la laïcité

Démarrée par Joseph Rouzel dans Général jeudi. 0 Réponses

Lettre ouverte au président de la République sur ce qu’est et n’est pas la laïcitéC’est en toute connaissance de cause que vous avez répondu avec solennité à l’invitation inédite que vous avez reçue de la Conférence des évêques de France. Vous venez…Continuer

UNIT_HEALTH event

Démarrée par greglazor dans Général 14 avr.. 0 Réponses

Hi,I was in an LFR last night and kept receiving UNIT_HEALTH events with "party4" which was weird because I was in a raid (LFR). Is that a bug I wonder? Was "player4" maybe me in the subgroup? I never checked it out?Please help.I did not find the…Continuer

Billets

La société des oiseaux tombés

Publié(e) par Laurent OTT le 19 avril 2018 à 19:02 0 Commentaires

Qui, enfant, ne s’est pas pris au moins une fois de passion pour un oisillon tombé d’un nid?

Combien de générations d’enfants n’ont pas tenté, le plus souvent en vain, de nourrir et d’héberger , ce…

Continuer

© 2018   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation