j'ai travaillé sur un projet, pour ceux qui veulent y travailler j.pmeyer@free.fr

Deligny bouscule !

Graine de crapule

" Quand tu auras passé trente ans de ta vie à mettre au
point de subtiles méthodes psycho-pédiatriques, médico-pédagogiques,
psychanalo-pédotechniques, à la veille de la retraite, tu prendras une bonne
charge de dynamite et tu iras discrètement faire sauter quelques pâtés de
maisons dans un quartier de taudis.

Et en une seconde, tu auras fait plus de travail qu'en trente ans. "

Avant toute théorie, il est important d’entendre la
souffrance, les désirs de l’usagers, avec des mots de tous les jours, de faite
avoir de l’empathie pour l’autre.

Je pense qu’il ne sert à rien à s’envelopper dans des mots,
alors que simplement, il suffit de dire « je ne sais », mais je vais
essayer de comprendre.

Accepter le trublion est accepter le travail pour le lequel
nous sommes formés et salarié. Nous devons admettre d’être un éducateur sans
arme, sans carapace, mais ayant comme protection nous même.

Des questions qui me questionnent

Comment permettons aux usagers à avoir des droits ?

Prendre en compte la parole de l’usager, en ayant en tête
l’âge, ses difficultés, ses désirs exprimés ou pas.

S’interroger si l’usager pense cela ou si c’est moi, éducateur.

Le respect de la personne vis-à-vis de sa pudeur voulu ou
non, de son intimité, de sa liberté de choix.

Les conditions de vie de l’usager sont elles supportables,
les accepterions nous, ou accepterions nous qu’un de nos proches les
vivent ?

Pouvons nous accompagner « hors de « , à coté d’un
cadre. Faire attendre l’usager est elle éducative ou tout simplement un mieux
pour nous .

L’usager emprisonné par ses enfermements (sociaux, santé,
psy..) ou par la prison que nous lui avons construite ?

Nous devons mettre du sens de l’unité dans l’accompagnement
de l’usager, mettre des mots.

J’accepte l’échec, il me construit.

Regarder une feuille tombe de l’arbre, pourrit, de vient
terre, devient vie.

osons comme Deligny ou Bassaglia  ou Freinet



 



 



 

Vues : 77

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum de discussion

Lieu à vivre "le mas de carles"

Démarrée par largier. Dernière réponse de Joseph Rouzel 5 déc. 2011. 3 Réponses

Bonjour à tous ! Je cherchais un moyen pour faire découvrir au monde social le lieu où je suis en stage, et je pense que c'est le groupe le + adapté! J'ai la chance d'être en stage( en deuxième année d'éducatrice spécialisée) dans une association…Continuer

projet

Démarrée par JPierre Meyer 19 nov. 2011. 0 Réponses

j'ai travaillé sur un projet, pour ceux qui veulent y travailler j.pmeyer@free.frDeligny bouscule ! Graine de crapule" Quand tu auras passé trente ans de ta vie à mettre aupoint de subtiles méthodes…Continuer

Billets

La société des oiseaux tombés

Publié(e) par Laurent OTT le 19 avril 2018 à 19:02 0 Commentaires

Qui, enfant, ne s’est pas pris au moins une fois de passion pour un oisillon tombé d’un nid?

Combien de générations d’enfants n’ont pas tenté, le plus souvent en vain, de nourrir et d’héberger , ce…

Continuer

© 2018   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation