Observation du quotidien

Informations

Observation du quotidien

Lieu du récit de situations que nous avons vécues, qui nous touchent, nous interrogent ou qu'on a simplement envie de livrer. Sans voyeurisme ni calomnie. Des situations de témoignages ou en attente de réponses. 

Membres : 14
Activité la plus récente : 22 mai

Forum de discussion

Celui qui voit la personne dans le déni ne l'est il pas lui aussi

Démarrée par Chris. Dernière réponse de Joseph Rouzel 3 août 2016. 3 Réponses

BonjourMerci pour cet espace. J aimerai parler d une jeune femme dont j ai la référence. Elle a 30 ans souffre d une déficience moyenne avec déficience visuelle.Il y a deux ans quand je suis arrivée…Continuer

Mur de commentaires

Commentaire de Joseph Rouzel le 4 décembre 2011 à 17:45

Je viens de passer 3 jours à animer une formation sur le quotidien. C'est fou ce que les éducs ont de choses à raconter. Le quotidien c'est une véritable mine d'or. Nous sommes partis d'histoires et ensuite avons pu construire des outils théoriques pour comprendre.

Commentaire de Joseph Rouzel le 8 janvier 2012 à 11:27

Ce matin j'ai fait du pain. Je démoule. Ma petite fille (2ans 1/2) me dit: moi aussi je veux faire un petit pain. Moi: t'es trop petite. Alors un grand pain: oui, mais quand tu seras grande. Petit pain, grand pain; être petit, être grand. Les enfants grandissent en se projetant...

Commentaire de fa le 23 janvier 2012 à 1:05

et pourtant, c'est bien lorsqu'on est dans la sincérité que l'on se fait briser, non?bien sur qu'on y est pas prête, mais bon, ça se passe malgré soi. Le type en question il lui a dit à sade, tu es trop entreprenant, il l'a accepté je pense parce qu'il a vérifié que sade était vrai. C'est un type qui n'aime pas qu'on lui pose des questions, il y a une phrase de René Char, je la dis de tête, ça doit être ça "dans mon pays, on interroge pas un homme ému"

Commentaire de Joseph Rouzel le 7 juin 2012 à 7:02

Passer du commerce de la drogue au commerce des paroles... Bien vu. Et le transfert est là. Romain a accroché... 

Commentaire de Joseph Rouzel le 7 juin 2012 à 15:14

Les psy appellent ça le transfert. Et c'est bien une affaire de rencontre. En vous supposant un savoir sur ses emmerdements, en vous faisant l'adresse de ses doutes, mais aussi de ses avancées, il s'est donné un point de re-père pour grandir dans  sa vie.

Commentaire de Joseph Rouzel le 8 juin 2012 à 8:09

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent; où le soleil de la montagne fière,
Luit; c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pale dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme:
Nature, berce-le chaudement: il a froid.

Les parfums ne font plus frissonner sa narine;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au coté droit.

Arthur Rimbaud

Commentaire de ENILA le 8 juin 2012 à 8:22

Magnifique ! On a besoin de ses grands homme que garder le pied à l'étrier !

Commentaire de ENILA le 8 juin 2012 à 8:23

Erratum: "ces" grands hommes, ils ne m'appartiennent pas bien sur....Ils sont universel!

Commentaire de Oliver's le 3 décembre 2014 à 10:47

Comme chaque midi l'équipe de la MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) se met à table pour le déjeuner, et comme d'habitude depuis plusieurs mois Jean Jacques un des résidents, s'approche de la table est tout en les regardant avec grand sourire, frappe quatre petits coups avec son point fermé sur la table, et comme d'habitude ils se fait "engueuler" par les AMP: "ah mais arrête tu est énervant, tu fait ça chaque jour, c'est énervant à la fin ! ", et comme chaque midi Jean Jacques s'éloigne, dépité. "Mais non, ne le disputez pas !" leur dit Marceline, la nouvelle directrice qui viens tout juste d'être embauchée,  " Il est tout simplement en train de vous souhaiter chaque midi bonne appétit en langage des signes: quatre petits coups frappés sur la table ! ". Jean Jacques qui ne peux pas s'exprimer par la parole, à du rencontrer lorsqu'il était plus jeune une personne qui lui en a enseigné quelques mots.

A la suite une décision a été prise collectivement, une journée de formation aux rudiments de la langue des signes sera organisé pour toute l'équipe de la MAS, avec à la clé une journée de mise en pratique ou tout échange entre l'équipe se fera en langue des signe. Et maintenant, à l'heure du déjeuner quand Jean Jacques vient frapper ses quatre petits coups sur la table, les AMP lui répondent merci avec un sourire, et Jean Jacques s'éloigne alors avec un grand sourire.

Commenter

Vous devez être membre de Observation du quotidien pour ajouter des commentaires !

 

Membres (14)

 
 
 

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum de discussion

Celui qui voit la personne dans le déni ne l'est il pas lui aussi

Démarrée par Chris. Dernière réponse de Joseph Rouzel 3 août 2016. 3 Réponses

BonjourMerci pour cet espace. J aimerai parler d une jeune femme dont j ai la référence. Elle a 30 ans souffre d une déficience moyenne avec déficience visuelle.Il y a deux ans quand je suis arrivée au foyer d hébergement pour travailleurs en…Continuer

Billets

Précarité et sur-détermination

Publié(e) par Laurent OTT le 20 juillet 2017 à 10:09 0 Commentaires

La Précarité , contrairement à ce que nous indique le sens commun, ne consiste pas à affronter des réalités dures et difficiles, mais à devoir les affronter en étant soigneusement et particulièrement…

Continuer

© 2017   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation