Voilà plus de 10 ans que nous accueillons des adolescents sur des séjours de rupture, de toute la France.

Il nous a fallu beaucoup d'imagination pour créer un tel lieu, inventer, nous défaire de nos certitudes d'éducateurs, sans cesse bricoler pour trouver une solution pour des jeunes qui se malmènent et mettent en échec les dispositifs.

Nous souhaitons maintenant prendre du temps pour nous. Nous pourrions vendre la maison à un particulier mais nous avons envie que cet espace puisse se poursuivre et transmettre cette expérience en nous rendant disponible dans les premiers temps pour faciliter le relais.

Si des professionnels sont intéressés je répondrai à vos questions.

Louise.

Vues : 865

Y répondre

Réponses à cette discussion

Un lieu d'accueil pour adultes? A quoi pensez-vous Christine?

Je n'ai pas d'idée précise, cela pourrait être une formule gîte familiale ou bien un lieu ressource pour des personnes qui auraient besoin d'air frais et de calme, qui savoureraient les plaisirs du jardinage dans une ambiance relaxe à la campagne; Je pense que votre lieu peut encore continuer si tel est votre désir.

Passage de relais; passage de lectures... Il y a beaacoup de passages en ce moment sur rezo. Quelque chose qui insiste? Un signe? Une marque du travail social, de l'entre-deux, de l'intermédiaire? Faire la passe, c'est ne pas jouer perso... 

Il y a 18 mois je lançais l'idée d'un passage de relais. Les aléas de la vie ont fait que nous avons dû réduire nos temps d'accueil. Cela m'a permis de me faire à l'idée que ce lieu d'accueil allait s'éteindre doucement. J'ai relu les réflexions de Daniel, pas toujours complaisantes. Nous en avons parlé autour de nous, aux directeurs. En retour nous avons eu comme réponse: n'arrêtez pas, on a besoin de lieu comme le votre. On a même eu des propositions pour être repris par des institutions qui mettaient à notre disposition des Educateurs afin de nous dégager du temps. Nous avons refusé. On n'a pas bossé pendant plus de 10 ans à conquérir notre liberté pour finir enchaînés.
Récemment nous avons rencontré des éducateurs qui souhaitent poursuivre ce lieu d'accueil. A la question de ce qui avait été le plus difficile lorsque nous avons commencé d'accueillir des adolescents j'ai répondu que pour moi c'était de ne pas pouvoir raler après un directeur puisque je n'en avais plus. Je pouvais bien sûr raler aprés mon mari qui avait laissé traîner ses chaussettes sales mais c'était beaucoup moins rigolo. Après est venue la question de savoir comment on se faisait aider face à des situations difficiles dés ados, est-ce qu'il y a un psy qui intervient? Je ne voyais pas bien un psy arriver un jour fixé, on aurait parlé des chaussettes sales peut-être ou de ce que me faisait éprouver un ado mais je n'avais pas trop envie que mon mari connaisse tout cela, mes défenses. J'ai fait donc le choix d'aller m'allonger sur un divan, pas toujours confortable mais je payais pour cela.
Je ne sais pas si ce lieu perdurera, si tel est le cas j'aurai moins de petites histoires à raconter, dommage car j'aimais bien.
Je dédicace la suivante à Daniel:
Un jour nous faisions un jeu avec mes enfants et des ados.Chaque joueur note 5 personnages sur un papier et ensuite on tire un papier et on doit faire deviner en 3 mots ce personnage à son équipe, le deuxième manche en 1 mot puis en mimant. On rigole beaucoup avec ce jeu. J'avais noté Jocaste. Ma fille qui avait tiré le papier et reconnaissant mon écriture me dit " qui c'est Jocaste?" . Je raconte brièvement l'histoire. Elle me répond que j'aurais pu choisir Claude François, un joueur de foot. Je lui dis que j'ai plus de sympathie pour Jocaste que pour Zidane.
Depuis quand on fait ce jeu j'ai interdiction de mettre Freud, Lacan et compagnie.

"On n'a pas bossé pendant plus de 10 ans à conquérir notre liberté pour finir enchaînés." Alors il faut penser... l'enchaînement... 

Répondre à la discussion

RSS

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum

Debout pour nos métiers du travail social !

Démarrée par Joseph Rouzel dans Général. Dernière réponse de PENDANX Daniel 17 janv.. 1 Réponse

ça sonne un peu comme un refrain bien connu de l'Internationale Communiste:Debout ! l'âme du prolétaireTravailleurs, groupons-nous enfin.Debout ! les damnés de la terre !Debout ! les forçats de la faim !Pour vaincre la misère et l'ombreFoule…Continuer

offre de stage et de missions solidaire de camp chantier togo 2018

Démarrée par fazazi koura dans Emplois, Stages, Formations, ... 12 janv.. 0 Réponses

PrésentationASSEMBLESSAN - ASSEMBLESSAN est une association reconnue par l’état togolais qui signifie(Tous ensemble et ensemble).C’est une association apolitique non religieuse et à but non lucratif crée le 15 Aout 2009.L’Association ASSEMBLESSAN-…Continuer

Billets

Nos prisons volontaires

Publié(e) par Laurent OTT le 11 janvier 2018 à 12:34 0 Commentaires

De l’action comme empêchement

Nous appris à percevoir et reconnaître une certaine conception du travail, à la fois social, familial ou politique qui présente une ambivalence fondamentale. Cela…

Continuer

Évènements

© 2018   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation