Je vous écoute...

Vues : 8467

Y répondre

Réponses à cette discussion

A quoi faites vous... alluvion?

Autisme est le Nom de "soi même"....( Autos) et Isme (état)

Donc c'est aussi moi - même....
De quoi? Autisme est il le nom? Aucune idée Bruno-Jean......

Une offre d'emploi parmi d'autres... Copiée collée

Expérience requise :
Connaissance du public avec un handicap par maladie psychique (Schizophrénie - troubles bipolaires) ou avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA) (Asperger) , des mesures et dispositifs concernant l'emploi et la formation professionnelle. Capacités à prospecter et à négocier avec les entreprises.
Profil du poste
En capacité d'accompagner des personnes avec un handicap notamment avec une maladie psychique, de créer une relation de confiance, de travailler avec l'entourage de la personne -
Disponible - Bienveillant - Adhérant(e) aux valeurs associatives
Mission du poste
0,50 ETP : Accompagnement professionnel de demandeurs d'emploi avec un handicap par maladie psychique
0,50 ETP Accompagnement professionnel de demandeurs d'emploi avec des TSA ( Autisme de haut niveau, Asperger)
- Contribuer à la réussite de cette action expérimentale nationale "Autisme et emploi"
Co-construire, avec les personnes, de projets professionnels adaptés et réalistes d'accès à un emploi/formation.
Effectuer des entretiens en Individuel -interventions en groupe ou dans d'autres lieux (entreprise, hôpital de jour,...) - Favoriser l'accès à plus d'autonomie - Accompagner et construire les déplacements...
Informations complémentaires
Permis VL - Déplacements fréquents Haut-Rhin
Poste à pourvoir pour le Service d'Accompagnement Vers l'Emploi (SAVE) - Accompagnement professionnel de personnes avec un handicap sychique ou avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA) Autisme de haut niveau, Asperger.

J'oubliais...

Intitulé :    Educateur spécialisé - Chargé d'insertion professionnelle (H/F)
Contrat :    CDD 24 mois
Durée hebdomadaire :    35h00
Salaire brut annuel :    24000
Niveau d'études/diplômes requis :    Licence souhaitée
A pourvoir :    Au 01/11/2014

Le nom du repli sur soi, de la méfiance de l'autre, du regard qui ne soutient pas celui de l'autre... de la capacité à manipuler des heures durant une cuillère en bois entre les doigts ? Capacité de s'asperger sous la douche sans que l'eau niveau ne déborde en chantant après une bonne journée passée à se balader, à se baigner, à rire... ? Le nom donné à des être humains qui ne rentrent pas dans le moule de plus en plus étriqué de l'insertion sociale ?

Je ne sais pas BJ... Mais tu sais que les étiquettes et moi on ne s'aime pas beaucoup.

Été 1983, dans un camp de vacances des "éclaireurs/euses de France" je faisais un remplacement ( 5 jours environ) comme animateur auprès d'un groupe d'enfants handicapés mentaux, j'avais alors 21 ans.

Je n'avais pour bagage qu'un stage de 9 mois en IME ou pour la 1ere fois de ma vie j'avais travaillé auprès d'enfant et à fortiori handicapés mentaux c'est dire la grande expérience que j'avais ......

Sur ce groupe il y avait un enfant d'une dizaine d'années qui ne parlait jamais , jouait tout le temps avec dans ses mains une petite voiture en métal , et qui avait au front un énorme cal qu'il entretenait parfois en se donnant des coups dessus.

On m'avait dit "il est autiste" , ce qui ne m'avançait guère ( aujourd'hui encore je crois que cela ne m'avancerais pas plus) , mais il y a eu ce jour ou seuls il m'a passé sa petite voiture , je la lui repassais et ainsi de suite durant quelques minutes.

J'ai oublié son prénom mais pas ce moment ....................

Autre Isthme

Tu m'as "cramé" sur le coup j'aurais du l'écrire dés que j'y ai pensé ;-)

L'isthme oui , passage étroit certes mais qui existe ..........................

SAÃD Jean-Marc a dit :

Autre Isthme

Mai 1977, je découvre notre métier tout comme les personnes pour lesquelles il existe et pour la première fois de ma vie j'entends ce mot : "Lui, c'est Bernard... c'est un autiste".

Par manque de curiosité intellectuelle certainement et par peur d'être ridicule de ne pas savoir ce que le terme signifie, je ne demande aucune explication. Je me contente de faire la connaissance de ce grand adolescent aux mouvements corporels inattendus et je me dis que j'irai chercher dans les bouquins plus tard. Je comprend tout de suite que malgré "son absence au monde" (ce que j'entends au cours des réunions) ce jeune homme me regarde, il m'observe lui-aussi. Je remarque que malgré un comportement "anarchique" et imprévisible, personne ne le surveille plus que cela. Il va et vient dans les couloirs comme dans le parc, sans jamais trop s'éloigner de nous et nous maintenant toujours dans son périmètre. Aucun enclos, aucune camisole quelle qu'en soit la nature. Même la porte de la classe lui est toujours ouverte, pour y entrer comme pour en sortir.

J'ai le sentiment que Bernard est libre, qu'il semble heureux de vivre et cela me réjouit. Quotidien, balades, randonnées, camp... Autant d'occasions de mesurer qu'au-delà de la nomenclature et des étiquettes, Bernard est un enfant comme les autres. Avec ses singularités propres certes mais comme tout un chacun finalement.

Alors que nous revenons de camp et qu'il prend sa douche, je vais le voir pour lui demander si tout va bien. Il éclate de rire, me regarde et se met à chanter. "N'es un con n'es un con n'es un con"

"Qui moi Bernard ? Tu es en train de me dire que je suis un con ?" Redoublement de rires et de chant. Il confirme... Son rire est communicatif et nous jouons de la situation tous les deux, je ne me sens pas insulté.

Comme il a l'air d'aller bien... Jusque-là, je ne l'ai jamais entendu chanter ni prononcer la moindre phrase.

Échanges de regards furtifs, de petite voiture, de rire et de malice, échanges.

Après deux années passées dans cet IMP, je suis allé voir ailleurs et j'ai rencontré d'autres enfants, jeunes, adolescents. Selon la nomenclature de l'époque, il se nommaient "Les Casse os"

Toute un histoire...

de vie .........

Juin 2003, j'effectue une visite de stage en IME pour une étudiante en 2ème année ES. Le travail de cette dernière consiste à observer les éducateurs spécialisés face à la mise en œuvre de l'acte éducatif au sein du "Groupe Autistes" auquel elle a été affectée...

Nous sommes dans une pièce sous toit d'environ 20m2. Les six enfants qui s'y trouvent jouissent chacun d'un box étriqué où ils possèdent un bureau et une chaise :

- Cela les sécurise d'être dans leur espace réduit

- Très bien. Vous expliquerez cela à la stagiaire pour qu'elle l'intègre dans son rapport de stage.

Je vois les enfants entrer et sortir de leur alcôve sans trop comprendre pourquoi ils s'en extraient ni pourquoi ils y retournent. Aucun rire, aucun chants, quelques cris... Arrive l'heure du goûter et les bras se tendent vers les gâteaux industriels posés sur la table de travail des éducateurs. L'éducatrice s'interpose et nomme une condition à l'obtention du goûter, d'abord trouver le pictogramme qui correspond à l'objet convoité. Le pictogramme "Goûter"...

Certains s'exécutent et s'ils ne se trompent pas ils ont droit de savourer leur dû. S'ils se trompent, ils doivent recommencer l'opération jusqu'au bon résultat. D'autres rechignent à chercher une image et insistent de tout leur corps pour atteindre leur goûter, les voix semblent mécontentes ("Mais qu'est-ce que tu m'emmerdes là, laisse-moi prendre mon goûter j'y ai droit non" ?). L'éducatrice ne cède pas et chacun des six enfants aura dû montrer la bonne image...

Chaque situation étant ponctuée de "Bravo Arthur, Bravo Maxime, Bravo Amélie..."

Quelle bouffée d'air lorsque je suis sorti de cet endroit... L'impression d'avoir séjourné dans un cercueil, vraiment...

Répondre à la discussion

RSS

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum

Changement de boulot

Démarrée par Djamila Zaatri dans Général. Dernière réponse de Djamila Zaatri Il y a 14 heures. 4 Réponses

Bonjour, je travaille dans un Centre d'activités de Jour depuis 4 ans et depuis 13 ans dans la même association. J'ai envie de changement. Mais pour aller vers quoi? J'ai bien quelques critères pour prendre le contre-pied de mon expérience…Continuer

Innovation?

Démarrée par Joseph Rouzel dans Général lundi. 0 Réponses

Au moment où l'on nous bassine dans le secteur social avec l'innovation, voici un article, commentaire de l'ouvrage  tiré des récentes journées de Toulouse, frappé du bon sens...Demain, Territoire de tous les possibles, sous la direction de Michel…Continuer

Billets

Précarité et sur-détermination

Publié(e) par Laurent OTT le 20 juillet 2017 à 10:09 0 Commentaires

La Précarité , contrairement à ce que nous indique le sens commun, ne consiste pas à affronter des réalités dures et difficiles, mais à devoir les affronter en étant soigneusement et particulièrement…

Continuer

© 2017   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation