Jacques Ladsous, un haute figure de l'éducation spéciale, que j'ai longtemps côtoyé aux CEMEA et au Comité de Rédaction de VST vient de nous quitter, à quelques jours de l'anniversaire de ses 90 ans. Il m'a envoyé quelques mots dans la foulée: " Ce dimanche 19 mars, mon appartement était plein de monde: alors ton message était à l'unisson de tous ceux qui auraient voulu fêter chez moi mes 90 ans. Me voilà donc nonagénaire. Qui donc aurait pu le penser?  Et je viens d'écrire: "Vive la vie", qui devrait sortir bientôt chez érès. Tu vois que l'espoir qui m'a suivi dans tous les endroits où j'ai servi, est bien accroché. Amitiés. Jacques." 

Voici ce qu'en dit Wikipedia: 

Jacques Ladsous, né le 18 mars 1927 à Charleval dans l'Eure, est un pédagogue français, inspirateur des états généraux du social Il participe par ses écrits à la construction de l'identité de l'éducation spécialisée. Après une enfance passée à Lille et à Amiens, il part à Montpellier en 1940 et entre dans le maquis en 1940, année de décès de son père.

Devenu éducateur (1946), il rencontre avec Georgette, sa femme en 1947. Directeur-adjoint du centre Albert Binet de Douera, puis directeur de l'aérium de la Croix-Rouge française à Chrea en Algérie (1950-1958), il découvre l'Algérie du pouvoir colonial et de la torture et adhère en 1957 à la SFIO.

Le 13 mai 1958, il est arrêté avec sa femme et son fils et est expulsé d'Algérie sous le Général Massu. Directeur adjoint de l'école d'éducateurs d'Épinay-sur-Seine (1959-1961), il entre en 1961 aux CEMEA comme permanent. Il y reste jusqu'en 1974.

Délégué régional des CEMEA dans le Nord (Lille) (1961-1963) puis délégué national à la formation des éducateurs des CEMEA (1964-1969), il adhère au PSA puis au Parti socialiste unifié (PSU) qu'il quittera pour le PS avec Michel Rocard. En 1967, il participe au groupe de réflexion autour de Bernard Lory, directeur général de l'action sociale, sur les mesures d'adaptation.

Directeur de l'école d'éducateurs de Vaugrigneuse (Essonne) (1969-1974), directeur de l'Union polyvalente d'action éducative spécialisée Hourvari au Perray (1975-1978), il crée en 1980 le Mouvement d'action éducatif et social.

Délégué permanent de l'ANEJI[Quoi ?], directeur du Centre régional pour l'enfance et l'adolescence inadaptées (CREAI) d'Ile-de-France (1983-1988), il est conseiller municipal de Meudon(Hauts-de-Seine), membre du Parti socialiste et tête de liste de 1989 à 1995. Il est fait Chevalier de la Légion d'honneur par Pierre Gauthier le 30 mars 1998.

Travaux

  • L'éducateur dans l'éducation spécialisée, ESF, 1974
  • Diriger autrement, Scarabée, 1982
  • Le projet social dans la solidarité nationale, Scarabée, 1984.
  • Gérer c'est aussi évaluer, Jacques Ladsous, Actif, 1985.
  • Madame François, aventurière de l'éducation nationale, Jacques Ladsous, Erès, 1986.
  • Janusz Korczack, Jacques Ladsous, PUF, 1992.
  • Bizarres ou mal traités ? : les jeunes en difficulté : absence ou inadéquation des réponses, Jacques Ladsous, éd. CTNERHI, 196 p., 1992
  • La prévention spécialisée en France : forme originale d'action socio-éducative, Jacques Ladsous (ouvrage collectif), éd. CTNERHI, 149 p., 1992.
  • Pédagogues et Pédagogies, Jacques Ladsous et Janusz korczak, PUF, 1995
  • L’acte éducatif pour quoi et pour qui, éd. Lien social, numéro 572, 12 avril 2001, dossier collectif sous la direction de Jacques Ladsous avec Frederic Fappani von LothringenMiléna LaubaBernadette A. DelbosPierre AbelloJean-Marie Servin.
  • Le travail social aujourd'hui. Petite histoire de l'action sociale, Jacques Ladsous, Érès, 2004.
  • Reconstruire l'action sociale, Jean-Michel Belorgey, Michel Chauvière, Jacques Ladsous, Dunod, 2006
  • Profession : éducateur. de rencontres en rencontres, L'Harmattan, 2008

Vues : 215

Y répondre

Réponses à cette discussion

J'ai eu le plaisir de le connaître, c'était en 1990, dans une formation longue aux CEMEA; il avait la difficile tâche de nous passionner pour la gestion des entreprises socio-éducatives. Je me souviens d'un de ses livres: "Gérer, c'est aussi évaluer". Il voulait que nous nous emparions des "armes de l'ennemi", et qu'il y avait d'autres manières d'appréhender la gestion: peut être du côté de sa face noble, celle qui est tournée vers autrui... J'avais beaucoup apprécié Jacques Ladsous et c'est une grande perte.

Avec Jacques, nous nous sommes croisés, souvent, et avons échangé, un peu...

Wikipedia oublie de dire qu'il a été vice président du CSTS durant de nombreuses années.

A redécouvrir... Transmission Transmission...

Je le voyais souvent Jacques, lorsque je travaillais à l'école d'éduc des CEMEA de Toulouse puis au comité de rédaction de VST.  Il m'énervait parfois avec son coté curé de gauche. Mais il y avait quelque chose de déterminé dans ses paroles qui forçait l'écoute. Je le revois encore avec son bonnet russe dans le métro. Il détonnait le papy... qui faisait de la résistance. Même lorsque j'étais en désaccord - ce qui est le principe de la dialectique que de ne pas lâcher sur ses convictions tout en écoutant celles d'autrui - je reconnais que Jacques avait une éthique et ne se contentait pas, comme certains... d'étiquettes! Il habitait à deux pas de la dernière maison de Louis-Ferdinand Céline et je n'ai jamais pu m'empêcher d'associer les deux. Pas évidemment sur le plan politique, mais sur le plan d'une certaine ligne de vie, qui fait la marque d'un sujet... Une éthique du sujet...  

J'ai eu moi aussi l'occasion de travailler avec jacques LADSOUS dans le cadre du CSTS dans les années 2000, à la réflexion et à la rédaction d'un rapport sur l'éthique des pratiques et la déontologie des travailleurs sociaux. Il a également soutenu l'émergence et l'action du mouvement Education et Société que nous développions à l'époque avec quelques dizaines de collègues pour affirmer la responsabilité démocratique des travailleurs sociaux, la nécessité de prendre en compte les conditions de vie des populations et d'en faire remonter les besoins aux élus plutôt que de se situer seulement comme exécutant de politiques sociales inégalitaires. J'ai admiré et apprécié l'humanité profonde de cet homme de conviction et d'action absolument infatigable. Je salue la mémoire de ce constructeur d'une profession sociale aujourd'hui plus utile que jamais, celle d'éducateur spécialisé. Je salue avec respect le parcours et l'action d'un honnête homme.

La Lettre du Mégaphone n°25 Avril 2017

Jacques Ladsous nous a quittés dimanche matin, ce16 avril 2017
La cérémonie d'inhumation sera  ce vendredi 21  à 14h 45
à l'Eglise BELLEVUE de  MEUDON (face à la gare de Bellevue)
Jacques venait de fêter ses 90 ans.

Jacques était pour nous plus qu'un ami, c'était un modèle.

Jacques a  toujours soutenu le mouvement des usagers en santé mentale. Promoteur et animateur du 1er Forum pour une Politique Citoyenne en Santé Mentale, Jacques a présidé le 2ème Forum qui s'est tenu à la Mairie de Paris en 2003, à l'invitation de Pénélope Komitès . Sous le thème " De la personne accompagnée à l'accompagnement des professionnels, ce forum organisé par Advocacy France a fait travailler ensemble , dans des ateliers d'expression  usagers et professionnels. Il restera  adhérent, puis compagnon de route d'Advocacy France.
Il sera tour à tour Résistant dans la région de Toulouse, éducateur en Algérie où il se liera d'amitié avec Franz Fanon . Après son expulsion d'Algérie, il  rejoint l'école d'éducateurs d'Épinay-sur-Seine (1959-1961) et entre dès 1961 aux CEMEA comme permanent où il y reste jusqu'en 1974, puis en sera vice-président. Selon lui « casser les murs » dans les têtes et dans les institutions constituait l’enjeu majeur de véritables politiques sociales. Directeur de l'école d'éducateurs de Vaugrigneuse (Essonne) (1969-1974), directeur de l'Union polyvalente d'action éducative spécialisée Hourvari au Perray (1975-1978), il crée en 1980 le Mouvement d'action éducatif et social. Il était militant et élu socialiste et militant œcuménique en matière religieuse.
Sa rigueur, son humanisme, sa générosité  et son courage sont pour nous tous un exemple.

(Advocacy France)

une bien triste nouvelle : Jacques Ladsous nous a quitté, il fut, entre autres, militant des CEMEA et l'un des instigateurs des états généraux du travail social de 2004 qui donna lieu à la parution du livre " Reconstruire l'action sociale" co-écrit avec Michel Chauvière Jean-Michel Belorgey, editeur : Dunod.
Les CEMEA lui rendent hommage dans l'article suivant :

http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article9868

Continuons à nous mobiliser pour le travail social :
les évènements à venir :
- le "Premier tour social" le 22 avril prochain : https://paris.demosphere.eu/rv/53311
la réunion mensuelle d'avenir educs : le mardi 25 avril prochain de 18h00 à 21H à  la Moquette, 15 rue gay Lussac 75005 Paris
ordre du jour : 
- l'arrêté du 27 mars 2017, la réponse du collectif, https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/3/27/AFSA1709704A/jo...
- la réforme en cours du travail social
- travail en petits groupes sur les projets à venir ( lutte contre les investissements à impacts sociaux, soutien à différents collectifs ou évènements, émission de radio, festival du travail social...)
jeudi 4 mai : Troisième rencontre du collectif d'acteurs de terrain d'ile de France, invitation en pièce jointe.
A Bientôt !
Le collectif avenir educs

Divers articles d'hommage à Jacques sur le site des CEMEA:

http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article9868

Jacques Ladsous a été un militant actif du mouvement d'éducation populaire, Ceméa. Il s'est battue pour faire reconnaître le métier d'éducateur spécialisé, faire émerger la convention collective 1966… Je salue la mémoire de ce bâtisseur !

Répondre à la discussion

RSS

Parole de Sagesse

« Quand un groupe d'hommes renie l'Etat sous l'autorité duquel il avait jusqu'alors vécu, il est bien près en fait d'établir son propre gouvernement. »

Gandhi

Astuces techniques

Désactiver les notifications par mail à chaque réponse dans un forum ou un groupe (dans le cas où votre boite serait "saturée" de message).

Recevoir les communications envoyées à tous les membres du REZO qui peuvent être filtrées par erreur par votre boîte mail.

Contribuer

Pour soutenir REZO, participer aux frais d'hébergement, de maintenance et améliorations :


Merci !
Erwan, administrateur du REZO

Remarque :  pour ceux qui sont réticents à payer en ligne, il est aussi possible d'envoyer un chèque.
Merci de me contacter pour que je vous envoie les coordonnées postales.

Forum

Vous avez dit, "protection de l'enfance"?

Démarrée par PENDANX Daniel dans Général. Dernière réponse de Joseph Rouzel Il y a 1 heure. 19 Réponses

En 2006 une étude démographique relevait que 40% des SDF étaient passés par la Protection administrative et judiciaire de l’enfance… Où en sommes-nous ? J’ai maintes fois eu l’occasion sur ce forum, d’ouvrir le questionnement critique sur le sort…Continuer

Protection de l'enfance... Mobilisation...

Démarrée par Joseph Rouzel dans Général vendredi. 0 Réponses

Le 4 mai 2017 à Angers a eu lieu une mobilisation des travailleurs sociauxdu Maine et Loire afin de défendre leur métier et plus généralement laprotection de l'enfance mise à mal par les choix du Conseil Départemental.Armé d'un petit enregistreur…Continuer

Billets

Automatisation de l'exclusion

Publié(e) par Laurent OTT le 11 mai 2017 à 8:53 1 Commentaire

Le secteur social ressemble de plus en plus à un vieux bâtiment dont les entrées seraient verrouillées. Deux préoccupations majeures s’affronteraient dès lors. A l’intérieur du secteur, du système en quelque…

Continuer

© 2017   Créé par Joseph Rouzel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation